Nos métiers - Nos Procédés
Nos procédés de fabrication


Comment fonctionne une amidonnerie? Que fait-on... par passioncereales

L'industrie des produits amylacés a pour objet d'extraire l'amidon des végétaux et d'en assurer la transformation pour répondre aux besoins de nombreuses industries clientes.

Le métier de l'amidonnerie-féculerie consiste, dans un premier temps, à séparer les constituants de la plante : l'amidon, la protéine, l'enveloppe cellulosique, les fractions solubles et, dans le cas du maïs, le germe dont sera extraite l'huile. Cette première phase fait intervenir une série d'étapes simples de séparation physique des constituants : broyage, tamisage, centrifugation etc...

A noter toutefois que les procédés de fabrication sont spécifiques à chaque plante et que les outils industriels sont dédiés à une matière première (blé, maïs ou pomme de terre en Europe) sans qu'il y ait donc possibilité de substituer l'une par l'autre.

Dans un deuxième temps, l'amidon ainsi extrait sous sa forme la plus pure sera ou bien valorisé "tel quel" après séchage (on parlera "d'amidon natif") ou bien envoyé dans de multiples "ateliers" où il subira diverses transformations visant soit à en améliorer les performances ("amidons modifiés") soit à obtenir les sirops de glucose.

indent1 Ces derniers donneront à leur tour naissance à de multiples produits finis... mais c'est une autre histoire! 
indent1 Au final, l'amidon et les produits dérivés seront livrés aux industries clientes sous forme de poudre (à l'image de la farine) ou de sirops.
 

Découvrez les procédés d'extraction...
 
    images background