En bref - Historique
alt alt L'Usipa est née en 1946 de la volonté de ses membres de maintenir la structure mise en place pendant la guerre pour gérer les approvisionnements. C'était une Union de plusieurs syndicats (amidonniers de maïs, féculiers de pommes de terre, "gluténiers de blé", fabricants de dextrine, de glucose ou bien encore de caramels colorants), tous toujours présents à ce jour. D'autres métiers (fabrication de colles, importateurs de manioc, amidonniers de riz...), ont quitté l'USIPA ou bien ne sont plus en activité en France.

Une industrie en croissance régulière

Au cours des 30 dernières années, l’amidonnerie française a connu une croissance soutenue mais fortement impactée par le contexte économique 

space
Avec 5,1 Mt de blé et de maïs mises en oeuvre en 2014/2015 l’amidonnerie est aujourd’hui la 3ème industrie céréalière en France après l’alimentation animale (11/12 Mt) et la meunerie (6 Mt) ; cela représente une superficie agricole d'environ 700.000 hectares

indent1 l’évolution la plus notable a concerné l’amidonnerie de blé; depuis la campagne 1985/86 (construction de l’amidonnerie de blé de Roquette à Lestrem), le mouvement ne s’est pas démenti avec la construction de nouvelles unités de production à partir de 1992, à Bazancourt, près de Reims (Chamtor), Nesle, près d'Amiens (aujourd'hui Tereos Syral), Beinheim (Roquette), puis Marckolsheim (Tereos-Syral) ;

indent1 L'amidonnerie de maïs, pour sa part, après une croissance soutenue au cours des années 70/80 et la construction de 2 nouveaux sites à Beinheim (Roquette) en 1975 et Marckolsheim (Syral) en 1992, représente aujourd’hui le 2ème débouché du maïs français avec environ 2,2 MT. 

indent1 la production de fécule de son côté est restée stable après l’instauration de quotas de production en 1993. Elle est aujourd’hui à la croisée des chemins suite à la suppression en 2012 du régime spécifique de soutien à la production de pommes de terre féculières et les féculiers s’emploient aujourd’hui à sécuriser leurs approvisionnements.

indent1 La dernière évolution en date concerne la naissance d'une amidonnerie de pois sur le site de Vic-sur-Aisne (Roquette).

 
    images background